Vers la société de consommation d’après

 

S’installer dans le « petit », accepter de changer de vie, essayer d’échapper à l’alternative mortifère entre contrôle obsessionnel et consommation malheureuse, inventer aussi, pour s’en sortir, une consommation fraternelle…

Pour ces Français des classes moyennes que nous avons écoutés, c’est tout ça à la fois, la «société de consommation d’après». Une société de consommation à laquelle on est bien obligé d’avoir une relation différente.

Une société dans laquelle on aime toujours autant les marques, mais dans laquelle on ne peut plus les aimer comme avant.

Une société dans laquelle le mot d’ordre n’est pas «un autre monde est possible», mais plutôt «un autre monde est inévitable, essayons de nous y adapter. Parce qu’apparemment, il est parti pour durer…».

Pour consulter les résultats :

Télécharger

Pour échanger sur ce sujet, contactez nous :

Véronique Langlois – veronique.langlois@freethinking.fr – 06 14 40 57 81

ou Xavier Charpentier – xavier.charpentier@freethinking.fr – 06 10 83 48 28

 

Restons en contact

Twitter
Facebook

Offre d’emploi/ planneur stratégique-chargé(e) d’étude qualitative FreeThinking, laboratoire d’études communautaires et de planning..

0 comments11 months ago