Génération C. C comme Crise. C comme Consommation d’après.

 

Derrière les Digital Natives, on oublie souvent de voir qu’il y a des Crisis Natives… 

Pour eux, Facebook, Twitter et Instagram ont toujours fait partie du paysage – mais la Crise commencée en 2008, aussi.

Ils sont digital natives et aiment tout ce que le web peut leur apporter – mais ils débutent leurs vies dans un monde de contraintes et de difficultés économiques.

Ils sont connectés au monde via la Toile – mais ont du mal à se connecter à leur vie d’adulte parce que le marché du travail ne leur fait aucun cadeau.

Ils aiment consommer – mais doivent aussi beaucoup compter.

Ils ont la confiance en eux de la jeunesse – mais sont presque aussi inquiets de l’avenir que leurs parents.

Comment leur parler ? Comment entrer en résonance avec leurs valeurs – et d’abord les intégrer ? Quelles sont les pratiques qui les séduisent, qu’ils sont prêts à adopter, pour concilier leurs moyens et leurs envies de consommation ? Sur qui comptent-ils pour avancer, entreprises, institutions, parents, politiques ? Comment voient-ils leur entrée dans la vie – prendre sa place chez les adultes, ça veut dire quoi pour eux ?

Pour aller au-delà des idées reçues ou des clichés sur « les jeunes », FreeThinking a mené une étude de fond sur ces 18-25 ans aux prises avec un monde qui change et pour eux se durcit.

Mêlant enquête quantitative et investigation qualitative online, Génération C, C comme Crise, C comme Consommation d’après est une plongée au cœur de cette génération de Crisis Natives. Et au cœur d’une cible plus complexe à cerner qu’on ne le croit souvent.

Pour consulter le portrait de cette Génération C :

Télécharger

Pour échanger sur ce sujet, contactez nous :

Véronique Langlois – veronique.langlois@freethinking.fr – 06 14 40 57 81

ou Xavier Charpentier – xavier.charpentier@freethinking.fr – 06 10 83 48 28

 

Restons en contact

Twitter
Facebook

No recent Facebook posts to show